03 Juil

L’émotion

Bonjour à tous

 

Comment faire pour être plus heureux, car c’est bien de cela dont il est question : dépasser les ennuis et les obstacles du quotidien sans stress, sans inquiétudes, …Posséder cette joie intérieure qui nous permettra de vivre plus légèrement,

C’est vrai la vie n‘est pas toujours facile, et il n’y a pas de « recettes » réellement efficaces pour avoir des états harmonieux si ce n’est, d’être plus conscient de ce qui s’agite à l’intérieur de nous pour faire face à ce que nous vivons……   D’être plus conscient de nos fonctionnements ….. De nos émotions qui sont en lien avec nos pensées et nos états de santé.

C’est une très bonne idée de méditer, faire du yoga…. Nous ressourcer dans la nature…. Ce qui nous permet de nous détendre, et de renouer avec nous même, de retrouver un peu de ce calme intérieur que nous recherchons tant , de  calmer notre mental .

Et oui notre mental est très présent, toujours, avec une multitude de pensées ……qui sont pour la plupart inconscientes…mais…. Qui ont un impact considérable sur notre corps, et sur nos émotions qui auront elle-même…… en retour…. Un impact sur nos pensées…… qui alimenteront nos émotions, et c’est un cercle vicieux !

Nos pensées sont un peu comme des impulsions électriques   et nos émotions sont la réponse corporelle aux pensées. Nous avons une pensée et cette pensée pénètre en quelque sorte dans notre corps et le fait vibrer.

Joie, peurs, colère, tristesse, surprise, émerveillement honte….  Nous aimerions bien supprimer celles qui nous déplaisent, celles qui nous gênent et nous essayons de les cacher …….Nous les refoulons…. Sans avoir conscience que loin de les faire disparaitre nous les renforçons et elles reviendront décupler, parce qu’elles continuent à vivre dans notre corps.

 

En fait les émotions sont les vibrations d’énergie à l’intérieur de notre corps.

 

Les travaux d’une chercheuse Nord-américaine Candace Pert dans les années 1980 ont mis en évidence des récepteurs cellulaires des neuropeptides.

 

Ils nous disent que lorsque nous ressentons une émotion dans tout le corps, des milliards et des milliards de récepteurs cellulaires sont en train alors de vibrer, et attirent, les neuropeptides adéquats qui sont logés dans tout notre corps

 

(Qu’est-ce que c’est un neuropeptide ?  Et bien c’est un composé chimique émis par un neurone.  C’est-à-dire plusieurs acides aminés reliés entre eux et qui transmettent une information à plusieurs récepteurs en même temps)

 

 Alors si nous comparons une pensée a une impulsion électrique, même si c’est un peu réducteur, posons-nous la question :qu’est-ce qui a le plus de force ?  Une impulsion électrique ou le corps entier vibrant d’émotion ?

C’est le corps entier qui vibre avec cette émotion, alors que la pensée est un courant électrique qui ne dure qu’un millième de seconde, créant un réseau neuronal.

Donc, bien sûr, l’émotion a beaucoup plus de pouvoir qu’une simple pensée et si nous voulons apporter du changement dans notre vie, le travail que nous pouvons faire à partir de nos émotions est une belle porte d’entrée.

 

Dans notre société occidentale ; pendant longtemps, il n’était pas de bon ton de parler ou de montrer nos émotions, jusqu’à ce que des études démontrent leur impact négatif notamment en entreprise concernant la rentabilité de cette dernière et, leur conséquence sur la santé    Aujourd’hui l’émotion a un statut privilégié.

 

Toutes nos émotions ont leur place dans notre vie. Nous avons l’habitude de les classer en 2 catégories : bonnes ou mauvaises, utiles ou inutiles.

Et c’est une erreur, car l’émotion est utile, c’est une information

 

Depuis les années 60, de nombreuses disciplines se sont intéressées à ces nouvelles découvertes et à  ce courant de pensée   entre autres la PNL ou programmation neuro linguistique. Elle fait ce lien entre pensées, émotions et comportements qui s’imbriquent mutuellement et sont interdépendants les uns des autres.

 

Lorsqu’une personne est malade ou a des problèmes de santé, le corps médical, maintenant reconnait aussi l’impact des pensées sur le corps et les émotions, et conseille en général de se distraire, de se détendre d’avoir des pensées positives.

 

Pour avoir une meilleure compréhension de ce que nous sommes, de ce qui arrive dans notre vie, ,  le 1er préalable est de concevoir  que nous ne sommes pas des  etre morcelé ou toutes nos différentes parties s’additionnent.

Nous sommes un tout.

Nous pouvons nous considérer comme un système, un système complexe qui est aussi en relation avec d’autres systèmes qui s’influencent mutuellement

 

Alors si nous voulons un changement dans notre vie, un changement d’état intérieur, un changement de notre état émotionnel travailler sur une partie de ce système que nous sommes, nous permettra de modifier aussi d’autres aspects de nous-même en lien avec cette problématique.

 

Concrètement, si nous nous intéressons à une émotion qui nous dérange, stress, ennui, colère, tristesse  au  lieu d’essayer de les cacher , nous apportons  des modifications à tout notre système , et à nos relations .

Pour illustrer ce que je viens de dire, je vous propose un exercice qui ne dure que quelques minutes :

Asseyez-vous confortablement   et fermez les yeux

  • Imaginez une situation dans laquelle vous avez ressenti une tension, quelque chose de désagréable (seulement un peu désagréable, ne prenez pas une situation difficile).
  • Et revivez cette situation …voyez ce que vous avez vu dans ce souvenir, entendez aussi ce que vous avez entendu…….. Et notez dans quelle partie du corps vous ressentez une tension.
  • Imaginez que vous tracez un cercle autour de cette partie de votre corps. Quelle est la dimension de ce cercle ?
  • Imaginez maintenant que la surface de ce cercle est colorée. De quelle couleur s’agit-il ?
  • Décrivez les sensations physiques que vous éprouvez à l’intérieur de ce cercle. Ouvrez les yeux maintenant et prenez plusieurs respirations conscientes
  • Si en revivant volontairement ce souvenir vous avez pu ressentir les tensions dans votre corps, vous pouvez comprendre le processus qui se met en place, et avoir une vision plus précise de ce qui se joue à l’intérieur de vous. Vous pouvez aussi réaliser que ce processus s’active inconsciemment plusieurs fois au cours de la journée, et souvent pour des souvenirs qui vous ont blessé.

Ce qui est intéressant à comprendre aussi est que le processus est le même pour des souvenirs agréables, qui vont alors libérer dans tout le corps des neuropeptides en lien avec cet état.

Comme nous venons de le constater, nos sensations physiques, nos ressentis peuvent nous servir d’indicateurs.

Et il est important de savoir aussi que   lorsque la tension qui affecte notre conscience, atteint un certain niveau d’intensité, ou perdure dans le temps, nous pouvons alors développer certains symptômes ou maladies qui reflètent le tort que nous nous faisons à nous-même.

Nous avons constamment des émotions, comme nous avons constamment des sensations.

La plupart des émotions passent presque inaperçues, car elles ne nous posent pas de problèmes. C’est lorsqu’elles nous dérangent que nous tentons de les arrêter ou de les transformer artificiellement. Pourtant, qu’elles nous dérangent ou non, elles jouent le même rôle :

 

Celui d’un système d’information

 

Elles nous informent que nous sommes “atteints”. Leur intensité nous indique à quel point nous sommes touchés et cette intensité est révélatrice du degré d’importance de l’émotion vécue.

Si un geste, un événement nous atteint, c’est qu’il a une résonance en nous. Il nous renvoie à un vécu qui a une signification subjective qui nous est personnelle.

 

Donc si nous voulons avoir une action sur notre vie, il est important d’être attentif à ce qui se passe dans notre corps, parler dans la mesure du possible de ce que l’on ressent, ou si cela n’est pas possible, l’écrire, le dessiner, respecter notre corps, et ce que nous sommes.

Rappelons-nous que l’émotion a toujours la même fonction : elle nous informe.

Ce n’est pas parce que nous n’aimons pas le message qu’elle nous transmet qu’il faut l’éliminer.

 

Sa fonction informative fait d’elle, un instrument très précieux pour nous orienter. Cette prise de conscience nous permet dans un 1er temps de prendre du recul, et de donner du sens de comprendre notre fonctionnement et peut être celui de l’autre.

 

Alors si en ce début d’année nous voulons apporter du changement à notre vie, retenons que nous sommes un système complexe et que lorsque l’on change un élément du système tout le système change.

Changer n’est pas forcément facile me direz-vous. Oui, sauf si nous faisons un pas après l’un après l’autre.

Dans une prochaine vidéo je vous expliquerai comment repérer nos émotions ainsi que le message qu’elles  peuvent nous donner.

Et pour terminer voici un exercice, que je nomme l’exercice du moment présent

Qui a beaucoup de succès, qui est très simple et peut se pratiquer partout, quoique vous fassiez.

Je vais vous demander de porter votre attention sur tout ce que vous voyez autour de vous là maintenant, les couleurs, les zones d’ombre et de lumière, les objets, et tout en regardant portez votre attention sur les bruits que vous entendez, le son de ma voix, et tous les autres sons qui sont autour de vous … Et tout en regardant et en écoutant, sentez votre corps, les zones d’appuis, ayez conscience de vos pieds, de votre dos, votre ventre, votre tête, vous pouvez bouger en même temps pour sentir votre corps.  Et tout en sentant votre corps, en regardant ce que vous pouvez voir, et en écoutant ce que vous pouvez entendre, observer votre respiration   ou elle se situe dans votre corps, dans la poitrine, le ventre, est-elle rapide, régulière, profonde ……..

 

En faisant cet exercice, vous avez pu constater que durant ce laps de temps, votre mental était fixé sur l’observation, vous dirigiez vos pensées, et vous êtes un peu plus serein

Ou que vous soyez, pratiquez cet exercice le plus souvent possible, c’est une manière très simple de revenir au moment présent, et une habitude, un automatisme, qui s’installera progressivement en vous,

N’hésitez pas à mettre vos commentaires, poser vos questions

Je vous souhaite une très belle soirée, ou une très belle journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *